A La Recherche du temps perdu

 

Bulletin spécial 1 juillet, 2006

Classé dans : Les plaisirs et les jours... — Franck @ 20:25

Andre Agassi

       Aujourd’hui, Andre Agassi a perdu au troisième tour du tournoi de Wimbledon face à Nadal, en trois sets 7-6 (7-5), 6-2, 6-4. Le joueur américain prendra sa retraite, à 36 ans, après l’US Open, en septembre. Il a donc fait ses adieux au gazon anglais: « J’ai passé des années superbes ici. Je ne pourrai jamais vous rendre tout le soutien que vous m’avez donné. Je vous remercie pour tout cela. J’ai eu le privilège de venir ici souvent, ce dont rêve tout joueur qui veut devenir professionnel. » a-t-il dit, très ému, aux spectateurs.

       Je veux rendre hommage à ce champion hors du commun. Seul joueur de l’époque moderne à avoir réussi le Grand Chelem (remporter l’Australian Open, Roland Garros, Wimbledon et l’US Open), médaille d’or olympique, il ne lui manque que le record de titres dans ces mêmes tournois (douze, contre treize pour Sampras, son rival des années glorieuses). Il a gagné son premier titre du Grand Chelem (à Wimbledon) pour mes vingt ans. Et puis, il a eu une traversée du désert mais a su revenir au plus haut niveau. Il a toujours fait preuve d’une détermination, d’une humilité, d’une patience qui lui ont permis de gagner à nouveau, d’être numéro 1 à nouveau. Son professionnalisme, son mental de gagneur en ont fait un vrai grand champion. Un modèle.

       En effet, il a aussi accompagné ma vie depuis les débuts de sa carrière. Il m’est arrivé de traverser des périodes sombres; alors, je pensais à lui, à son indomptable force, son énergie pour gagner, et je relevais la tête. Mes amis me soutenaient, mais lui me portait, vers mieux, vers des lendemains que je savais meilleurs puisque lui avait rendu les siens tels. La volontée incarnée.

       Mon champion, je te remercie.

 

Commenter

 
 

my life |
romain62 |
mon blog à moua! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CALIFORNIA
| Le Journal de Natacha
| cocolino