A La Recherche du temps perdu

 

Petit Hommage 19 juillet, 2006

Classé dans : Private — Franck @ 12:05

Petit Hommage dans Private flowers_4

       Je souhaite rendre un petit hommage à Carareglisse, la petite Réglisse, qui vit et vibre sur son blog…Tu vois? Juste pour toi, une photo de ta fleur préférée. Moi, je ne sais pas, mais si j’étais à la place d’un bogosse hétéro, je me verrais bien craquer pour toi…Bon, je ne suis pas hétéro (et là, il y aurait du chemin à faire! Le corps d’un mec et…Tu as compris!),en plus, je ne dispose plus de mon coeur (le Pirate me l’a pris…) et pour ce qui est d’être bogosse, j’espère l’être assez pour Lui

       Je me demande toujours  comment il se fait que la seule chose que l’on cherche toujours, sans relâche, ce soit précisément celle-là qui se dérobe sans cesse. Il y a des trucs pas drôles du tout sur terre (le Liban, Israël,…euh! Pour la liste complète, voir l’ONU!), il y a des trucs compliqués (trouver un job génial quand on a 20 ans et la vie devant soi…),alors cette petit chose-là, le coeur, devrait bien pouvoir être simple!

       Mais non! « Le coeur a ses raisons que la raison ne connait pas » (La Rochefoucauld), mais il faut toujours qu’elle s’en mêle quand même cette raison! Et pour le pire! On est face à un garçon, il nous plaît, on voudrait lui dire et voilà que le cerveau se transforme en 14 juillet! Des milliers de questions explosent en feu d’artifice…et on ne sait même plus ce qu’on voulait lui dire à ce mec! Tu vois, Réglisse, je suis un garçon et pourtant je suis comme toi…Je voudrais dire: « je veux passer ma vie avec toi, la passer à te rendre heureux comme t’en as jamais rêvé… », et c’est la seule chose que je ne peux pas dire! Tu te rappelles, Réglisse, cette scène du film « Notting Hill »? Julia dit: « I’m just a girl… » Et puis rien…Mais bon, c’est du cinéma et il faut bien préparer la scène finale…

       Alors? Alors, Réglisse, c’est décidé? Cet été, nous arrêtons de nous poser des questions et… »soyons désinvoltes ». Ce mec de la soirée de tous les frissons, tu me l’envoies s’il fait le difficile! Quant à moi,….

(photo: Robert Mapplethorpe, « Poppy », 1988.)

 

5 Commentaires

  1.  
    carareglisse
    carareglisse écrit:

    ô comme c’est gentil; merci beaucoup; et oui je vais faire tout comme tu as dit; fini le triturage de ciboulot; vivons, agissons, réagissons; à partir de maintenant j’écouterai mon coeur; même si parfois le réseau n’est pas bon et que j’ai du mal à le capter; même si parfois il s’emmêle les pinceaux :o )
    je connaissais cette citation sous sa forme molièresque : « le coeur a ses raisons que la raison ignore »; je cherche sur internet et je trouve que c’est de Pascal… finalement ki ki la dit ? toujours est-il que tous ces gens sont de grands hommes; bien plus malins que moi; et qu’il est toujours bon de suivre les conseils de personnes avisées;

  2.  
    Fr. la Banana
    Fr. la Banana écrit:

    Je pense que c’est Pascal, en fin de compte! Mais c’était tellement dans l’air du temps au XVIIe! Ce siècle a fait beaucoup; mais parfois pas trop bien: c’est à lui qu’on doit cette séparation coeur/raison et aussi les règles strictes de la grammaire et de l’orthographe!!!

  3.  
    carareglisse
    carareglisse écrit:

    tu es prof c’est ça ? de quoi ? collège, lycée, fac ?

  4.  
    Fr. la Banana
    Fr. la Banana écrit:

    Eh oui! Je suis prof de français, en collège, en Seine-Saint-Denis. Et aucune plainte! Mon bahut est sympa, ma meilleure amie y travaille aussi, et mes élèves…bah! J’arrive jamais à les détester! Pourtant j’essaie…et toi?

  5.  
    carareglisse
    carareglisse écrit:

    moi je suis bibliothécaire (enfin pas tout à fait, en fait je suis bibliothécaire adjoint spécialisé; c’est tout comme mais je gagne moins) à la BNF; et je n’arrive jamais à détester mes lecteurs non plus; sauf quelques uns…

Commenter

 
 

my life |
romain62 |
mon blog à moua! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CALIFORNIA
| Le Journal de Natacha
| cocolino